Joseph-Marie Jacquard est le fils d'un tisseur. En effet son père est maître-fabricant en étoffes d'or, d'argent et de soie. Il sera apprenti relieur chez un beau-frère imprimeur. Puis va suivre une période peu connue de sa vie, avant de le retrouver en 1801, année où il dépose un brevet pour une machine destinée à simplifier le travail des "tireurs de lacs" (les étoffes sont façonnées en manipulant une série de cordes "les lacs"), mais cette machine ne fonctionne pas.

En 1804 reprenant les travaux de Vaucanson, il va remplacer le cylindre par un parallélépipède sur lequel vient se plaquer un carton perforé.

Les Canuts voient dans ses machines une menace pour leurs emplois. En effet une seule personne peut faire fonctionner cette machine, ce qui va supprimer le travail des enfants et donc une source de revenus pour les familles. Ils jetèrent donc à l'eau le premier métier à tisser.

La mécanique à tisser s'imposera malgré tout quelques années plus tard. A sa mort en 1834, on en dénombrera 2885 à la Croix-Rousse et jusqu'à 20000 à la fin du XIXème siècle.